Ma maison… je la garde, je la vends ou je la loue?

old couple by their house

avril 21, 2021

Tout peut arriver dans notre vie et nous amener à nous demander ce qu’il faut faire de notre situation actuelle en matière de logement. Si tout à coup, la maison devient une charge financière trop lourde, ou si vos enfants partent, vous pouvez vous demander ce qu’il faut faire maintenant. Il existe cependant plusieurs options parmi lesquelles vous pouvez choisir. La question est de savoir si vous devez la garder, la vendre ou la louer. Si vous la louez, vous n’avez pas à vous séparer de la maison et vous recevez un revenu mensuel des locataires. Si vous décidez de la garder, vous pouvez envisager d’avoir des colocataires pour vous aider à partager la charge financière.

Pour en savoir plus, continuez à lire l’article !

Les enfants ont quitté le nid, et peut-être vous retrouvez-vous un peu perdus dans la maison devenue trop grande. Ou peut-être encore la situation économique vous pousset-elle à revoir vos conditions de vie, et à envisager de prendre un appartement, moins contraignant financièrement que votre maison dont l’entretien vous coûte cher?

Plusieurs solutions s’offrent à vous. Envisager de mettre sa maison en vente afin d’investir dans un logement plus petit est toujours un bouleversement, surtout si les propriétaires doivent le faire à la suite d’un divorce ou d’un revers financier. En principe, comme vous souhaitez investir dans un logement plus adapté à vos besoins, un pécule doit vous rester après l’achat. La bonne nouvelle est donc que vous serez libre de l’utiliser à votre guise, en le plaçant pour le faire fructifier, ou en l’utilisant pour vous faire plaisir ou pour rénover votre nouveau logis.

Et si je louais?

La vente de la maison n’est pas la seule option possible. Si vous avez le cœur déchiré à l’idée de vous séparer de cette demeure que vous aimez, peutêtre pouvez-vous entrevoir d’autres possibilités? Mettre la maison en location vous permet une rentrée d’argent mensuelle sans vous séparer pour autant de votre bien. Il est également possible de prendre un ou une colocataire tout en continuant de vivre sur place. Aujourd’hui, certaines personnes de plus de 65 ans choisissent de rompre avec leurs habitudes en proposant une colocation à un jeune ou moins jeune senior ou, pourquoi pas, à un étudiant en quête d’une chambre dans un univers familial. L’apport financier permet alors d’alléger le loyer et les charges.

Beaucoup sont également tentés par une expérience très différente: aménager une chambre d’hôtes. Aménager un tel espace d’accueil dans sa maison permet de dégager un revenu accessoire, mais la rentabilité économique ne doit en aucun cas être la motivation principale dans ce projet. La procédure administrative varie en fonction des cantons. Selon votre lieu de domicile, vous devrez passer une patente en parahôtellerie si vous envisagez d’ouvrir un établissement capable d’accueillir plus de cinq ou neuf personnes. Vous devrez également vous déclarer auprès de votre commune et auprès du service d’encaissement des taxes de séjour, obligatoirement perçues par visiteur et par nuit. Enfin, il est recommandé de classifier vos chambres d’hôtes selon un système par étoile établi par les Offices de Tourisme. Il vous apportera un positionnement « qualité » et vous permettra d’être visibles sur le site de www.myswitzerland.com

CONSEILS:

Informations sur la location: www.ch.ch/fr/location-logement-bail

Informations sur les chambres d’hôtes: www.swisstourfed.ch

Fédération Romande Immobilière: www.fri.ch

Vous pourriez également être intéressé par…

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code