Les probiotiques, gardiens de la flore… intestinale?

abdomen

avril 19, 2022

Alors, qu’est-ce que la flore intestinale ? Il s’agit d’un ensemble de micro-organismes, dont des champignons, des archées et des bactéries, qui vivent dans notre tube digestif. Elle se manifeste environ un à deux ans après notre naissance. Il contribue à nous protéger des germes qui peuvent pénétrer dans le corps humain. Afin de le préserver comme il se doit, nous pouvons utiliser des probiotiques. Les probiotiques peuvent être les gardiens de la flore intestinale. On les trouve principalement dans les produits laitiers. Le ferment du yaourt, par exemple, est l’un des plus étudiés car il aide à digérer le lactose. Les prébiotiques sont également très importants et il est généralement admis d’en consommer environ 10 grammes par jour.

Vous voulez en savoir plus ? Continuez à lire l’article !

Avec l’âge, l’organisme peut accumuler des déficits en bifidobactéries, ces bactéries luttant contre la constipation et les gastro-entérites, ce qui risque d’entraîner un déséquilibre intestinal chez les personnes de plus de 50 ans. Pour améliorer cette situation, la solution des probiotiques, ces micro-organismes constituant la flore buccale, intestinale et vaginale est de plus en en plus souvent évoquée.

La plupart des probiotiques commercialisés se trouvent dans les produits laitiers: les ferments du yaourt, qui permettent de digérer le lactose, figurent parmi les plus étudiés. Pour booster les défenses immunitaires, les probiotiques doivent demeurer vivants tout au long de la digestion et se retrouver dans le côlon où se situe l’essentiel du système immunitaire. Leur consommation régulière stimule la production des globules blancs et des anticorps.

A quoi servent-ils?

De nombreuses vertus sont attribuées à l’action des probiotiques: un renforcement de la muqueuse intestinale et du système immunitaire, une action antimicrobienne et anticancéreuse, ainsi qu’une influence positive sur le système digestif.

Certains ferments ont démontré leur capacité à stimuler le transit intestinal. Ils ne régularisent que les transits lents, ce qui ne provoque pas de diarrhées, diminue les ballonnements et les douleurs abdominales, et améliore le confort digestif. Mais attention, les probiotiques ne fonctionnent de façon optimale que s’ils sont accompagnés d’un mode de vie sain: une bonne hydratation, une alimentation équilibrée, un bon apport de fibres, et une activité physique régulière.

Beaucoup de compléments alimentaires se qualifient de probiotiques de manière abusive, leurs bienfaits sur la santé ayant été rarement démontrés. Il ne faut pas les confondre avec les médicaments qui renferment des probiotiques, comme l’ultra levure, efficace contre diarrhées dues aux antibiotiques ou à certains microbes.

Ne pas oublier les prébiotiques

Les prébiotiques, de leur côté, sont des glucides particuliers que nos enzymes digestives ne sont pas capables de digérer. Ils arrivent donc intacts dans le côlon où ils jouent un rôle «d’engrais» à la flore intestinale. Certains aliments industriels ou compléments alimentaires sont enrichis en prébiotiques, comme les laitages et les produits biotiques, mais il reste plus simple de manger des fruits et des légumes dont certaines fibres possèdent le même effet. Pour mettre toutes les chances de votre côté, il faudrait idéalement consommer 10 grammes de prébiotiques par jour. Ils se retrouvent naturellement dans l’ail, les asperges, les oignons, les artichauts, les bananes, le blé et le seigle.

Vous pourriez également être intéressé par…

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code