Devenir grands-parents

grandparent

février 14, 2022

Devenir grand-parent peut être la plus belle des expériences. Les grands-parents ont, bien sûr, déjà élevé leurs propres enfants, ils peuvent donc se détendre et profiter davantage du temps passé avec leurs petits-enfants ! La relation entre un grand-parent et son petit-enfant est plus détendue, plus ouverte et parfois même plus amusante, car elle est généralement moins stressante. Les grands-parents peuvent également aider les parents en s’occupant des enfants en cas de besoin, en les gardant ou simplement en les emmenant quelque part pour passer du bon temps ensemble. Il s’agit d’une expérience bénéfique à la fois pour les enfants et les grands-parents, qui s’étend également aux parents !

Vous voulez en savoir plus ? Continuez à lire l’article !

Devenir grands-parents est une source de joie… mais pas uniquement. Ce nouvel état peut également engendrer d’autres émotions telles que la peur, la tristesse, la colère.

Pourquoi la peur?

Parce qu’elle intervient face à des situations qui peuvent survenir dans le quotidien que vous partagez avec votre petit-fils ou votre petite-fille. Elle peut prendre l’apparence d’une crainte si il ou elle a un peu de fièvre lorsqu’il est sous votre garde, ou face à la sécurité physique de vos petits. Elle peut aussi être présente face à un défi que vous devrez relever, comme préparer une fête de famille ou partir en vacances avec vos petits-enfants. Vous pouvez aussi ressentir de l’inquiétude par rapport à leur vulnérabilité émotionnelle. Le monde leur réserve des surprises, mais aussi des désagréments, comme pour chacun d’entre nous… Votre sens des responsabilités et votre expérience de vie peuvent vous sensibiliser particulièrement à ces éléments. Contenez vos peurs, ne les laissez pas devenir invalidantes pour vous ou pour le petit qui débute son existence. Soyez vigilants tout en trouvant un bon compromis entre son besoin de protection et la nécessité de le laisser évoluer.

Pourquoi la tristesse?

Parce que vous venez de changer d’état, passant de celui de parents à celui de grands-parents. Il y a un travail à faire pour adapter l’image que vous avez de vousmêmes, vos envies, vos projets, à cette transformation. Vous pouvez aussi ressentir de la tristesse en voyant que votre relation avec vos enfants eux-mêmes devenus parents, perd de son intensité. Laissez le temps à une nouvelle relation de s’installer, dans la connivence et la complicité.

Pourquoi la colère?

Parce que, face aux bêtises des enfants, il est parfois difficile de rester zen! Mais si vous vous mettez en colère, n’oubliez pas que vos petits-enfants n’auront plus forcément très envie de vous rendre visite. Donc: gérez-la… Ne vous énervez pas non plus si vous avez le sentiment que vos enfants ne prennent pas vos conseils au sérieux, ou ont tendance à vous en demander trop sans beaucoup estimer ce que vous faites pour eux. Il y a toujours moyen de communiquer sans s’énerver, en expliquant votre ressenti et en les laissant exprimer le leur.

Vous pourriez également être intéressé par…

L’activité physique

L’activité physique

L'activité physique est toujours une bonne chose. Elle améliore également notre espérance de vie. Il existe...

L’Évasion

L’Évasion

La Suisse a beaucoup à offrir. Des vues à couper le souffle aux sites culturels, et tout ce qu'il y a entre les deux....

0 commentaires