A la redécouverte de la planète… les grands-parents en voyage

travel at older age

février 18, 2021

Voyager, beaucoup en rêvent et n’ont pas toujours l’occasion ou les moyens de le faire durant leur vie professionnelle. Parmi eux, de plus en plus de candidats à l’évasion prennent le large dès l’heure de la retraite sonnée pour découvrir de nouveaux horizons à bord d’un camping-car.

Ces maisons sur roues s’achètent ou se louent, se bricolent aussi, pour les plus doués qui n’hésitent pas à passer tout leur temps libre à transformer un véhicule en roulotte motorisée. Mais avant d’envisager de vous élancer à la conquête des grands espaces, quelques détails essentiels sont à mettre au point. Se réveiller chaque matin dans un paysage différent est un bonheur qui se prépare. N’oubliez pas de vous renseigner sur la législation en vigueur dans le ou les pays que vous comptez traverser, et de prendre les assurances nécessaires.

Côté pratique

Une fois votre camping-car prêt, il vous faudra un peu de préparation pour vous adapter aux nouveaux volumes de votre véhicule. Il ne s’agit plus cette fois de conduire une voiture, mais bien un monstre de 6 mètres de long et de trois mètres de haut! Prudence lorsque vous vous présentez devant un tunnel, un portique, une entrée de parking ou un simple virage. Attention également aux déplacements d’air que votre camping-car, plus grand, donc plus sensible qu’une voiture, subira de plein fouet.

Entraînez-vous à rouler, mais également à faire vos manœuvres pour lesquelles il ne faudra pas hésiter à appeler votre copilote à la rescousse. Autant éviter d’écraser le chien ou d’emboutir la voiture d’à-côté en cherchant à vous garer.

Tous les adeptes de ce nouveau mode de vie vous le diront: pour votre confort, installez toujours votre véhicule dans un endroit plat lorsque vous vous arrêtez. Et n’oubliez pas de baisser les pieds de stabilisation de l’engin pour la nuit!

Prévoyez avant de partir de recharger la batterie électrique, de faire le plein d’essence et de prévoir des stocks suffisants de produits alimentaires et d’eau. Ayez le réflexe d’économiser l’eau et l’électricité: elles s’épuisent vite!

En route!

En Suisse comme en France et un peu partout en Europe et ailleurs, il est interdit de camper ou de stationner dans certains endroits, parmi lesquels les bois, forêts et réserves naturelles, sur les routes ou les voies publiques, sur les rivages de bord de mer, dans un site classé, près d’un monument histoire ou dans un rayon de 200 mètres autour d’un point d’eau captée etc. Il existe des guides des aires de service de campingcar* qui vous seront bien utiles pour trouver les lieux d’accueil agréés. Dans ces aires aménagées, vous pourrez également vous raccorder sur le réseau électrique, ce qui vous permettra d’épargner vos réserves en prévision des haltes moins confortables. Ces aires sont également équipées de grilles de vidange d’eaux usées aménagées. A la redécouverte de la planète… les grands-parents en voyage

Choisir la liberté à quatre roues ne vous met pas pour autant à l’abri des cambrioleurs ou des agressions. Pour votre sécurité, choisissez de vous garer dans des endroits fréquentés et surveillés, y compris lorsque vous vous arrêtez pour visiter une ville ou faire vos emplettes. Comme pour le contenu de votre voiture, ne laissez jamais d’objets de valeur en vue.

Les habitués de ces voyages découvrent au fil du temps que cette maison mobile demande quelques précautions sans lesquelles vous risquez d’y retrouver un véritable capharnaüm au moindre dos d’âne que vous franchirez. Ne laissez pas d’objets «en liberté» dans votre camping-car et protégez votre vaisselle avec du tissu ou du papier essuie-tout pour éviter la casse. Beaucoup de voyageurs préfèrent la vaisselle en plastique ou en carton.

Petits-enfants en vacances

Vous avez décidé d’emmener vos petits-enfants avec vous pour un petit voyage à bord de votre carrosse familial? Bonne idée! Mais prévoyez bien le périple à l’avance. Les étapes ne devront pas être trop longues: les enfants se lassent vite des longs trajets. S’ils aiment le dépaysement, ils ont également besoin de prendre avec eux les objets qui rassurent en cas de petite baisse de moral. N’oubliez pas les éventuels doudous, mais aussi les jeux, jouets, crayons de couleur, radio, lecteur mp3 et autres livres ou petites consoles de jeux sur piles qui les distrairont durant les trajets et lorsque la météo sera mauvaise. La trousse de secours devra comporter les éventuels médicaments que doivent prendre les petits, tandis que leurs papiers officiels se trouveront dans votre sac.

Prévoyez des lieux de villégiature équipés pour recevoir des enfants et suffisamment attractifs pour leur plaire autant qu’ils vous plairont. Les lieux préférés des enfants? Les parcs d’attractions… Même en camping-car, ne laissez jamais un enfant seul dans le véhicule, y compris si vous vous absentez pour peu de temps. S’ils sont en âge de le faire, préparez le voyage avec eux, expliquez-leur les étapes lorsque vous préparerez votre itinéraire, que vous choisirez le plus sécurisant possible. Il ne vous reste plus qu’à boucler vos valises et à prendre la route pour l’aventure!

Vous pourriez également être intéressé par…

L’activité physique

L’activité physique

L'activité physique est toujours une bonne chose. Elle améliore également notre espérance de vie. Il existe...

L’Évasion

L’Évasion

La Suisse a beaucoup à offrir. Des vues à couper le souffle aux sites culturels, et tout ce qu'il y a entre les deux....

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *