Chéri(e) – Les enfants reviennent!

family

mars 11, 2021

L’Office européen des statistiques a affiché un fait étonnant en 2010. Un peu moins de 50 % des
jeunes adultes vivent encore chez leurs parents, c’est-à-dire toute personne âgée de 18 à 34 ans. Comme il s’agit de l’Europe, cela représente plus de 50 millions de personnes. Ce phénomène est particulièrement visible dans le sud et l’est de l’Europe. C’est généralement par nécessité, pour des raisons économiques. À mesure que ces jeunes adultes vieillissent, la situation peut s’aggraver, c’est pourquoi il est important d’annoncer que leur retour au pays n’est que temporaire. Bien sûr, par la suite, il faut constamment prendre des mesures pour améliorer la situation et déménager dans son propre logement !

Vous voulez en savoir plus ? Continuez à lire l’article !

En 2010, Eurostat, l’Office Européen de la Statistique, annonçait qu’en Europe, 46% des jeunes adultes âgés de 18 à 34 ans vivaient encore chez leurs parents. Soit 51 millions de personnes. Mais qu’est-ce qui motive cette situation?

C’est dans le sud et l’est de l’Europe que le phénomène des jeunes adultes reprenant le chemin du nid familial prend le plus d’ampleur. Comme il fallait s’y attendre, la grande majorité d’entre eux ne le font pas de gaité de cœur, poussés par des raisons économiques. La plupart vit mal cette obligation de renoncer à une autonomie fraîchement ou pas encore acquise, de regagner ou de ne pas pouvoir quitter le giron familial parce qu’ils se retrouvent sans emploi après avoir terminé leurs études ou parce qu’ils ont eu à subir un licenciement.

Pour d’autres, un divorce ou une rupture sentimentale motive cette nouvelle escale chez leurs parents. Auprès d’eux, ils se refont une santé morale et physique, et reprennent les forces pour poursuivre leur vie sur d’autres bases. La situation est plus délicate encore si l’enfant qui revient à la maison est accompagné d’un ou d’une conjoint (e) et/ou d’un enfant. La grand-mère doit alors veiller à ne pas prendre le rôle qui incombe à sa fille ou son fils dans l’éducation du petit, et chaque génération doit trouver sa place.

Mais les véritables Tanguy, tel que celui qui a inspiré le film du même nom au réalisateur Etienne Chatiliez, en 2001, sont plus rares. Ce n’est pas poussé par des impératifs financiers qu’ils restent chez papa – maman, mais parce qu’ils ne voient pas pourquoi ils quitteraient un cocon à la fois douillet, tendre, économique et plus que confortable. Et pourtant… la cohabitation n’est pas forcément simple. Les petits travers des uns agacent souvent les autres, les parents aspirent eux aussi à retrouver une intimité bien méritée et la situation peut devenir conflictuelle. Raison pour laquelle il est conseillé de codifier le quotidien, afin de trouver un équilibre acceptable pour chacun des protagonistes.

Dans tous les cas de figure, la première des règles à appliquer est de bien spécifier que la situation ne peut être que temporaire. La maison des parents peut être une bouée de sauvetage en cas de problème, mais pas un lieu d’accueil permanent.

Il faut que chacun comprenne que la situation a changé. Ces jeunes sont bien sûr toujours les enfants de leurs parents, mais ils sont désormais adultes. Leur père et leur mère ne sont pas à leur service et n’ont pas à prendre en charge les tâches qui leur reviennent. Les parents, de leur côté, ne doivent pas perdre de vue que leurs enfants ont grandi et que le schéma familial n’est plus le même. Les assaillir de conseils et de questions, leur dire ce qu’ils ont à faire n’est plus d’actualité.

La meilleure solution pour que tout se passe au mieux est de considérer cette cohabitation comme une colocation. Même si l’appartement est petit, il faut que chacun puisse avoir son territoire et respecte celui de l’autre… jusqu’à ce que les choses rentrent dans l’ordre et que chacun reprenne son chemin.

Vous pourriez également être intéressé par…

L’activité physique

L’activité physique

L'activité physique est toujours une bonne chose. Elle améliore également notre espérance de vie. Il existe...

L’Évasion

L’Évasion

La Suisse a beaucoup à offrir. Des vues à couper le souffle aux sites culturels, et tout ce qu'il y a entre les deux....

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *