Les chats et leurs soins

Dr. Med. Vet. Maeva Roman

CEAV Médecine interne

juin 16, 2021

De nombreuses personnes ont des chats comme animaux de compagnie. Dans certains pays, il y a même plus de chats que de chiens comme animaux de compagnie. Cependant, les chats et leurs soins ne sont pas au même niveau que pour les chiens. Certains expliquent qu’il est difficile de calmer un chat, de le mettre dans le panier et de l’amener chez le vétérinaire. Les chats sont des êtres environnementaux, ce qui signifie qu’ils ont du mal à quitter leur espace de sécurité établi, même s’il s’agit simplement d’aller chez le vétérinaire. Il existe des solutions pour calmer un chat à cette fin, l’une d’entre elles consiste à l’habituer à la boîte de voyage. L’une d’entre elles consiste à habituer le chat à son bac de voyage, en plaçant même une couverture ou une serviette sur le bac. Les odeurs familières peuvent également réduire le stress, ce qui peut être fait en mettant un vêtement familier dans la caisse de transport.

Pour en savoir plus, continuez à lire l’article du Dr. Med. Vet. Maeva Roman.

Le nombre de chats de compagnie augmente dans la plupart des pays, surpassant souvent le nombre de chiens, mais leur médicalisation reste inferieure à celle de leurs homologues canins. Pour expliquer manque de suivi médical des chats, les propriétaires mettent en avant la difficulté de mettre le chat dans un panier, de le conduire chez un vétérinaire et de gérer leur animal effrayé en consultation.

Les chats sont des animaux indépendants et territoriaux, qui ont besoin d’avoir le contrôle de leur environnement et qui sont sensibles aux différentes odeurs. Ceci rend les visites chez le vétérinaire très stressantes. Voici quelques conseils pour réduire le stress lors d’une visite chez le vétérinaire ou d’un voyage.

Les chats voyagent souvent difficilement et ne se sentent pas en sécurité en dehors de leur environnement. Ils sont extrêmement sensibles aux nouvelles visions, aux nouveaux sons et aux nouvelles odeurs.

La plupart des chats préfèrent le calme et la solitude et sont particulièrement sujets au stress.

La plupart des chats sont extrêmement apeurés par la vision ou la promiscuité des chiens dans les cliniques vétérinaires. Plusieurs techniques pour manipuler un chat sont possibles afin de diminuer le stress et réussir à bien les soigner. Grâce à cela, nous pouvons réduire leur peur et ainsi abaisser le risque d’en arriver à des réactions défensives d’agressivité. Le stress peut également modifier les paramètres de l’examen général t les tests de laboratoire, conduisant ainsi à des artéfacts d’analyse.

Préparer la visite médicale dès la maison

La caisse de transport et le voyage sont déjà des points clés. Elle doit être robuste et facile à nettoyer (en plastique ou avec un revêtement plastique). Les caisses de transport qui s’ouvrent par le haut ou encore mieux celles ou le toit est facilement amovible sont plus pratiques, ainsi le chat peut être rentré ou sorti en douceur. Recouvrir la caisse d’une couverture ou d’une serviette durant le transport est une bonne idée afin de garder le chat au calme. Dans la voiture, sécurisez la caisse au pied des sièges ou sur un siège, de manière à ce qu’elle ne puisse pas bouger. Portez la caisse avec précaution et essayez de la stabiliser, évitez de la balancer ou les coups contre des objets.

Les odeurs familières peuvent réduire le stress chez le chat

Utilisez la caisse à la maison et encouragez votre chat à y dormir ou à manger dedans, afin qu’elle n’apparaisse pas seulement en cas de visite chez le vétérinaire. Mettez un linge ou un habit imprégné de l’odeur de la maison dans la caisse de transport. Frottez un tissu sur la tête de votre chat pour l’imprégner de son odeur, puis frottez ce tissu autour de la caisse et laissez-le à l’intérieur. Des phéromones d’apaisement (Feliway®) sont disponibles sur le marché ou encore des sprays avec des plantes apaisantes (Pet Remedy®) dans la caisse 30 minutes avant de l’utiliser. Si votre chat panique, enveloppez-le dans une couverture et mettez-le ainsi dans la caisse. Munissez-vous d’un linge de rechange (imprégné des odeurs de la maison) au cas où votre chat mouillerait sa caisse.

«Cat Friendly Clinic»: un label important pour les vétérinaires et pour les clients

Le programme «Cat Friendly Clinic» de l’ISFM (International Society of Feline Medecine) indique que les cabinets agréées procurent une qualité supérieure de soins aux chats, dans la mesure où: • Ils comprennent les besoins spécifiques des chats et rendent les visites chez le vétérinaire plus adaptés possible aux chats. • Ils comprennent comment appréhender et manipuler les chats avec douceur et attention. • Ils ont les connaissances et équipements nécessaires pour gérer les soins spécifiques aux chats. L’obtention du label «Cat Friendly Clinic» implique tous les membres d’un cabinet: depuis les réceptionnistes, les assistant(e)s, les techniciens, jusqu’aux vétérinaires.

Que signifie ce label pour mon chat et moi?

Un cabinet «Cat Friendly Clinic» agréée par l’ISFM, vous apporte une tranquillité d’esprit, et l’assurance que le cabinet a atteint un niveau minimum d’accréditation, en remplissant un certain nombre de standards. Ainsi, le cabinet et son personnel sont attentifs aux besoins spécifiques de votre chat en tout temps. Les membres du personnel prennent le temps de vous expliquer, de vous montrer ce qu’ils font, de vous faire visiter dans la mesure du possible le cabinet. Le label «Cat Friendly Clinic» (CFC) a trois niveaux d’accréditation: bronze, argent et or. Ces niveaux prennent en compte le fait que les cliniques vétérinaires peuvent considérablement varier en taille, localisation, structure, effectifs et équipements. Les détails complets des conditions sont disponibles sur le site internet – www.catfriendlyclinic.org – ainsi que la liste des structures agréées.

Vous pourriez également être intéressé par…

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code