Le sucre et ses substituts

avril 12, 2021

Le sucre existe aujourd’hui sous toutes les formes et peut être utilisé pour sucrer une grande variété d’aliments et de boissons. Nous pouvons distinguer plusieurs types de sucre, à savoir le glucose, le fructose, le lactose, le saccharose, etc. Les sucres mentionnés ont évidemment un effet néfaste sur vos dents, mais il est intéressant de noter que certains d’entre eux ne provoquent pas de caries. Des sucres comme l’isomaltulose et le tagatose entrent dans cette catégorie, car ils ne sont pas dégradés par les bactéries présentes dans notre bouche. D’autre part, les substituts du sucre sont généralement associés à des édulcorants pour avoir un effet plus puissant.

Pour en savoir plus sur le sucre et ses substituts, poursuivez la lecture de notre article.

Il existe plusieurs manières de sucrer les aliments et les boissons. Le grand public connaît avant tout les types de sucres qui provoquent des caries, appelés aussi sucres cariogènes. Le sucre cariogène le plus connu est le « sucre de cuisine» classique (saccharose). A côté de celui-ci, il existe d’autres sucres tels le « sucre de raisin» (glucose), le « sucre du fruit » (fructose) ou le « sucre du lait » (lactose). Mais on connaît aussi des sucres respectueux des dents : l’isomaltulose et le tagatose ne sont pas décomposés par les bactéries buccales pour transformer les sucres en acides néfastes pour les dents et ils ne provoquent donc pas de caries.

Pour produire des aliments à la fois sucrés et respectueux des dents, on utilise généralement ce que l’on appelle des substituts de sucre (polyols). À l’exception du xylitol, ils ont un pouvoir sucrant légèrement plus faible que le « sucre de cuisine» et aucun parmi eux ne provoque de caries. De par leurs origines et leur structure chimique, tous ces substituts de sucre font partie du groupe des alcools de sucre. À l’exception de l’érythritol, on les obtient par hydrogénation de sucres d’origine naturelle.

La plupart du temps, on combine les substituts de sucre à des édulcorants qui possèdent un pouvoir sucrant très élevé. Outre les édulcorants synthétiques, il existe également des produits dérivés de la nature. Les édulcorants sont utilisés principalement dans les boissons sucrées sans calories et les édulcorants de table.

Ainsi, par exemple le xylitol est un édulcorant fréquemment utilisé dans les chewinggums en raison de son goût sucré et de la sensation de fraîcheur qu’il procure. À l’origine, le xylose utilisé pour la fabrication du xylitol était obtenu à partir de bois de bouleau. C’est pourquoi on appelle le xylitol parfois « sucre de bouleau». Le xylitol peut être utilisé pour sucrer des aliments. Pour le consommateur, il constitue donc une alternative au sucre de cuisine. En plus de ses propriétés respectueuses des dents, le xylitol possède également une valeur calorique réduite d’environ 40% et il est donc approprié pour les diabétiques. L’absorption de doses plus élevées peut cependant avoir un effet laxatif.

Action Sympadent, une association d’utilité publique, est née en 1982 à l’initiative des facultés de chirurgie dentaire des Universités de Zurich, Bâle, Berne et Genève. L’Action Sympadent garantit avec le «Bonhomme Sympadent » un label pour désigner exclusivement des aliments respectueux des dents.

Le «Bonhomme Sympadent » est connu de plus de 90% de la population Suisse comme label de qualité pour des friandises respectueuses des dents est pour ainsi dire «dans toutes les bouches ». Grâce à l’action des éducatrices de soins dentaires scolaires dans le cadre des leçons de brossage des dents, les enfants apprennent déjà à l’école comment identifier des friandises respectueuses des dents grâce au «Bonhomme Sympadent ». Bien que la santé buccodentaire en Suisse se soit continuellement améliorée au cours de ces dernières décennies, il n’y a cependant pas lieu de banaliser les caries. Les immigrés en provenance de pays où les soins de santé préventifs sont moins développés souffrent souvent de caries et de parodontite qui auraient pu être évitées avec une bonne hygiène bucco-dentaire et une alimentation adaptée. Afin d’y remédier, l’Action Sympadent met à disposition du matériel d’information gratuitement dans son Webshop www.zahnfreundlich.ch/shop disponible en allemand, français et italien.

Le modèle de l’Action Sympadent Suisse a déjà fait des émules dans d’autres pays tels que l’Allemagne, le Japon ainsi que la Corée. C’est pourquoi on peut rencontrer notre «Bonhomme Sympadent » Suisse aussi bien dans les boutiques d’un bazar turc que sur les plages bordées de palmiers de l’Équateur.

Vous pourriez également être intéressé par…

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code